En route vers une nouvelle aventure : la diversification !

Hello hello,

Je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’un sujet important, l’alimentation de nos chères têtes blondes !

Diversification classique, diversification menée par l’enfant (DME), ici nous avons choisit la DME. Cela consiste à laisser l’enfant découvrir par lui même les aliments, en lui cuisinant quasiment les mêmes plats que nous, avec quelques adaptations et règles de sécurité bien entendu ! On laisse l’enfant manger avec les mains, il se régule par lui-même, on propose des morceaux de la taille du poing de l’enfant, bien cuits ou bien mûrs afin qu’ils soient fondants.

Je vous recommande de lire différents articles sur la DME afin d’être préparés et de ne pas vous lancer sans préparation préalable afin d’éviter tout accident.

Autant pour l’aînée il y a 4 ans nous ne nous étions pas posé la question, nous suivions le moule je dirais, autant cette fois, nous avons décidé de nous orienter vers cette méthode.
Mais je ne vous cache pas que nous donnons quelques purées, quelques compotes également.

La première chose que nous avons fait, c’était d’attendre qu’elle soit prête. Les médecins recommandent de commencer la diversification entre 4 et 6 mois, alors chacun son avis mais pour ma part, 4 mois c’est bien trop tôt, le système digestif n’est pas encore mature.
C’est justement vers 6 mois que Miss A. a commencé à montrer de l’intérêt pour les aliments, surtout la tarte aux fraises de l’anniversaire de sa grande-sœur ! Nous avons donc commencé fin mai. (rassurez-vous nous n’avons pas commencé par de la tarte aux fraises hein !)

Mais alors nous prenons notre temps, on y va en douceur, parce que nous avons le temps. Tout se fait en fonction d’elle. Trop fatiguée ? Tant pis on verra demain. Déjà endormie au moment du déjeuner ? Bon on pourra voir au goûter. On est en sortie ? Ce n’est pas pratique sur nos genoux (elle ne s’assoit pas encore seule) , on repousse également. De tout façon c’est uniquement de la découverte à cet âge, et puis le lait (de maman en plus) reste le plus important jusqu’à ses 1 an.

Un robot « bébé » pour la DME ? Oui !

Pour cuire les aliments, j’utilise soit mon Cookeo, car lorsque nous mangeons tous la même chose, je peux faire une grosse quantité en un temps record. Mais je suis bien contente d’avoir également mon Baby Cook . J’avais le modèle double lors des petits pots de l’aînée mais depuis je suis devenue une « vraie femme d’intérieur » alors avec mes robots de cuisine « de grande personne chef de famille », je n’ai plus l’utilité des 2 cuves puisque l’avantage pour moi c’était d’en faire beaucoup. Mais c’était bien pratique à l’époque car je préparais tous les repas (nourrice comprise) avec, je travaillais, bref quand je faisais des petits pots j’en préparais plusieurs d’un coup et zou au congélateur !

Du coup avec le BabyCook , aujourd’hui, je peux cuire des petites quantités, juste pour la puce et c’est un énorme gain de temps pour moi car en attendant je fais autre chose (ne croyez pas que je me tourne les pouces à ne rien faire dans mon canapé, ça c’est le mythe du congé parental !). Pour avoir des légumes fondants c’est parfait.
La cuisson vapeur se fait toute seule, le robot s’arrête de lui-même quand il n’y a plus d’eau dans le réservoir (il y a 3 graduations qui permettent de cuire plus ou moins longtemps) et on peut ensuite mixer d’un tour de main en vidant le panier vapeur dans le bol et zou. C’est intuitif !

Je l’ai reçu dans le cadre du Programme Bande de Parents qui est organisé par Béaba et Red Castle et que j’ai rejoins cette année avec grand plaisir ! Moi qui était fan de mon modèle double, je suis ravie de continuer mon aventure avec un BabyCook simple, qui en plus est juste trop canon, c’est le modèle Jade Green (un mint qui tire sur le vert d’eau !) dans l’édition limitée Macarons. Il est juste trop beau dans ma cuisine !!

Si je cherche bien j’ai juste UN défaut à trouver au BabyCook, mais j’avais déjà ce soucis là il y a 4 ans, c’est que je suis une pure gauchère ! Oui alors tu vas me demander quel est le rapport, et bien simplement, que lorsque je veux remplir le bol d’eau, pour remplir la cuve, et bien les graduations sont à l’envers car elles ne sont que d’un côté du bol. C’est un tout petit détail, mais pour mon cerveau de gauchère, c’est toujours compliqué. Je peux prendre le bol avec la main droite, je sais, mais j’y arrive pas. Je te dis je suis une vraie gauchère !

En bref, un robot pour les petits plats de bébé, même si on a un grand robot, même si on ne fait pas de purée, et bien ça reste bien pratique ! En plus, on peut y mixer autre chose que des légumes/fruits ! En effet, on peut y mixer des biscuits pour faire une pâte sablée par exemple ! Alors on fera attention à mixer en plusieurs fois pour éviter la surchauffe du robot mais c’est ultra pratique ! Je n’y aurais jamais pensé si je n’avais pas découvert ça lors d’un atelier avec Anne-Sophie de Fashion Cooking et gagnante du Meilleur Pâtissier 2014 !!

Une chaise haute avec tablette !

L’autre chose bien importante pour la diversification menée par l’enfant, c’est la position de l’enfant. Il faut que celui-ci soit bien installé ! Je vais me faire taper sur les doigts car je mets la Miss dans une chaise haute alors quelle ne sait pas s’assoir seule. Alors je reconnais que pour ce point là, je ne respecte pas la motricité libre. Tout simplement parce que seule avec mes 2 enfants, je ne peux pas gérer avec ma puce sur les genoux. Comme c’est important de voir les morceaux quelle porte à sa bouche, je préfère l’avoir dans sa chaise.
Et avec mon aînée qui s’est assise à 13 mois, j’aurais le temps d’attendre. En tout cas nous ne l’y installons que le temps du repas, nous avons d’ailleurs gardé son autre chaise « transat » à côté de nous, ce qui lui permet de nous voir manger.
Pour cette deuxième puce, nous sommes partis sur la chaise Evolu 2 de Childwood. Nous avions l’habitude des Tripp Trapp de chez Stokke, que nous avons dans notre salon d’ailleurs, mais lors que le site Pépin de Pomme et La Poussette Compacte m’ont contacté pour cette chaise, je me suis dit que c’était l’occasion de sortir des terrains battus, d’aller à l’inconnu.
Et alors, 1 mois après la réception je peux vous dire que je n’ai pas de regret !

 

 

J’adore notre chaise !

Et elle aussi on dirait !

Son style un peu scandinave, sa couleur grise anthracite (pour laquelle j’avais hésité – avec le blanc) et ses pieds en bois « naturel » en font une chaise design qui la rend juste trop classe !
Je vous recommande de la prendre avec la tablette qui est vendue séparément, car c’est bien plus pratique pour la DME et encore plus si comme moi vous avez une petite table (dans ma cuisine c’est le cas), ça évite que bébé puisse attraper tout ce qui traîne sur la table (sinon adieu la belle soupière de l’arrière-grand-mère !).

Facile a nettoyer, son assise est en plastique et bébé y est bien installé, et le harnais (amovible) est fourni avec (ça c’est bien !). Elle est évolutive puisqu’une fois que l’enfant est assez grand, il peut monter seul sur la chaise (sans la tablette, sans l’arceau) cependant chez moi elle ne se glisse pas « sous » ma table, du coup pour la grande de 4 ans, ça n’allait pas, elle n’avait pas les genoux en dessous de la table. La chaise est homologuée jusqu’à 15 kilos, mais passé ce poids il est possible de transformer cette chaise haute en une petite chaise pour enfant type chaise de table basse. J’aime beaucoup l’idée ! En plus elle est fourni montée en « petit taille » et c’est à nous de rallonger les pieds (avec les rallonges fournies).

 

On peut également ajouter un coussin de chaise pour la rendre plus confortable, et il existe aussi des rallonges de pieds pour en faire une chaise haute de bar, ce sont des éléments en plus vendus séparément. C’est d’ailleurs la seule chaise pour ilot central et bar qui existe il me semble !

S’il faut lui trouver son point négatif, ça serait peut-être son encombrement au sol. Mais de toute manière quand on devient parent, il faut s’attendre à en avoir partout au sol, alors éviter un pied de chaise ça revient quasiment au même qu’éviter un énième jeu de notre cher bambin non ? Ah et notez aussi qu’elle ne se plie pas ! Je dis ça comme ça, au cas où.

Nous avons un point d’honneur à la maison à manger en famille à 80% (parfois on aime bien se faire un plateau TV une fois les enfants couchés mais la majeure partie du temps on mange tous ensembles) et avoir des chaises adaptées pour que nos enfants soient à table avec nous me parait fondamental du coup cette chaise correspond parfaitement à notre demande !

 

Et en sortie ? Comment qu’on fait ?

Alors c’est là que au début je trouve ça compliqué. Parce que mes proches ne sont pas tous équipés d’une chaise haute, mais surtout parce que Miss A. ne s’assoit pas seule. J’ai hâte qu’elle franchisse cette étape (mais pour le reste je ne suis pas pressée du tout) car pour les piques-nique c’est bien pratique.
J’ai cependant des rehausseurs de siège avec tablette, et c’est en vous écrivant ici que je me rappelle leur existence, dans le fond de mon coffre. Nous allons pouvoir les utiliser à nouveau.

C’est dans ces moments là que j’aime bien dégainer justement les purées et les compotes. Et c’est là que je veux justement vous présenter Good Goût et ses gourdes de compotes et de purées qui je trouve sont bien pratiques !

Good Goût est né de l’idée d’un papa et d’une maman pour rendre les « petits pots » plus pratiques tout en proposant de belles recettes pour les papilles de nos bébés ! Des petits plats avec des produits bio, des légumes classiques, mais aussi des plus « anciens » comme le panais… Chez nous c’est unanime on adore la marque !

Et Miss A. a un faible pour la patate douce et elle existe en version gourde c’est parfait pour elle !
Nous avons eu la chance de découvrir la box de diversification composée de 12 compotes/purées différentes, d’un sachet de céréales, d’un bavoir, de couverts, d’une cuillère à fixer sur l’embout de la gourde et même de carte étapes ! Pratique pour découvrir ou faire découvrir la gamme Good Goût ! Vous pouvez commander directement sur le site, je vous ai mis le lien juste au dessus.

 

 

*******

Alors voilà notre retour sur le premier mois de diversification de la Miss, je m’excuse pour ce long pavé que vous avez eu à lire, mais voilà, j’avais plein plein d’informations à vous donner !

Et chez vous comment ça se passe la diversification ? Vous connaissez la DME ?
Si vous vous y lancez je vous conseille d’investir dans de bons bavoirs aussi !
Et n’ayez pas peur du ménage, prenez un chien !

 

Les produits ci-dessus nous ont été offerts par les différentes marques. Merci à eux.

3 thoughts on “En route vers une nouvelle aventure : la diversification !

  1. Bonjour,

    la diversification alimentaire n’est pas forcément quelque chose de simple surtout lorsque l’on laisse des aliments à nos bébés. Connaissez-vous la grignoteuse ?

    Celle-ci offre une bonne transition entre le lait et la nourriture solide car elle favorise la mastication !

    Au plaisir de vous lire et de partager avec vous !

    Cordialement

    Monsieur Hibou

    1. Bonjour, oui je connais la grignoteuse de nom et pour l’avoir vue sur les réseaux sociaux. Cependant ma fille est en DME et gère très la mastication du coup ce petit objet ne nous ait pas utile à la maison. Cela me semble intéressant cependant pour les parents qui sont inquiets pour les morceaux.

      Bonne journée à vous

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *