Ce bébé, sa petite sœur…

Voilà que dans 1 mois (et quelques jours en plus on ne sait pas), nous passerons de 3 à 4.
Un bébé va arriver !
Notre famille va s’agrandir, et notre fille, actuellement fille unique, endossera le rôle de grande sœur, d’aînée, de « plus grande ».

Cette attente, on arrive au bout, bientôt nous découvrirons ce nouveau membre de notre famille, ce petit bébé qui grandit en moi depuis presque 9 mois. Et il me tarde. Et pas qu’à moi ! Quand je m’absente, quand je pars à un rendez-vous, j’ai le droit à la question « le bébé va sortir – le bébé va arriver « ? De la part de cette petite fille, cette future grande-sœur. Celle qui m’a rendue maman pour la première fois il y a 3 ans et 5 mois.

Fanion chambre de bébé

J’ai tout découvert avec elle, ma grande; l’accouchement, les couches lavables (les jetables je connaissais j’ai fais du baby-sitting tsst), l‘allaitement, mon rôle de maman, l’éducation d’un enfant, l’école côté parent… et tant d’autres choses. Je pourrais presque dire que j’ai découvert ce qu’est la vie. Ne plus penser qu’à soit même. Penser d’abord à ce petit être avant soi. Et devoir arrêter de manger des bonbons à n’importe quel moment de la journée parce que désormais bonbon est égal à « maman j’en veuuux aussiiiii » !!

Et voilà que dans quelques temps, je vais découvrir à nouveau un enfant, mon enfant, mon second enfant. De la découverte il va y en avoir, mais je pars sur un chemin connu cette fois. Bien entendu chaque enfant est différent certes, mais les bases, ce sont les mêmes. A une différence près, c’est que j’ai changé en 3 ans et demi.
Car il y a 3 ans et demi j’allais donner naissance à ma fille, et endosser le rôle de « La Maman que je pensais être ». Avec certaines idées, des principes…
Et voilà que là, je vais donner naissance à ce bébé, avec le rôle de la « Maman que je suis devenue en 3 ans« . Certains points ont changés, certaines choses ont disparu et d’autres sont arrivées.
Le tout en positif rassurez-vous !
Mais assez parlé de moi, à la base je voulais vous parler de ma grande-fille, et de ce bébé, quelle attend avec autant d’impatience que moi, voir plus peut-être.

3 ans, c’est un âge clé, le début des souvenirs, l’entrée à l’école pour la majorité, la découverte de l’amitié… et en même temps, c’est le début des grandes interrogations auxquelles nous parents, nous avons parfois du mal à répondre.

Durant ma grossesse, le plus dur à été de faire comprendre à cette petite fille la notion d’attente. La notion de temps est tellement abstraite à cet âge, que c’est compliqué. Pour tenter de dater cette arrivée, nous lui avons donné des repères, nous lui avons dit que bébé arriverait « Après la rentrée à l’école, après l’arrivée du bébé de J. notre amie, après les vacances… ». Ça a aidé je pense. Et surtout, nous l’avons fortement impliquée dans la préparation de l’arrivée de ce bout d’chou.

Désormais il n ‘y a plus longtemps à attendre, et elle est PRETE (et nous aussi !).

Mais attention, si elle est prête à être la grande-sœur du bébé, elle est encore plus pressée d’être la grande-sœur de la petite sœur !
Si au début de ma grossesse cela n’était pas très clair pour elle, elle a eu une phase où elle parlait de petit frère. Je crois au fait que les enfants ressentent les choses, savent des choses avant nous parfois. Je ne voulais pas influencer son choix, je n’ai rien dit. Nous parlions toujours du bébé. Sans le sexuer.

Mais depuis plusieurs mois, avant même l’été, elle parle de petite sœur.
Elle me parle de cette petite fille, avec qui elle jouera, quelle portera dans ses bras.
Aux gens dans la rue, à la question  » c’est une petite sœur ou un petit frère », elle aime laisser un peu de suspens et dire « ma sœur« . Au tout début, je pensais quelle ne savait pas vraiment la différence, qu’elle disait ça pour rire et puis finalement au fil des mois, elle me semble de plus en plus convaincue.

Et puis je me suis demandé si c’était bien vrai.
Et si elle avait raison ?

 

BIENTÔT NOUS SAURONS, NOUS SAURONS SI SON INTUITION ÉTAIT BONNE.
POUR CELA IL NOUS FAUDRA (ET VOUS AUSSI AHAH) ATTENDRE LA NAISSANCE, CAR COMME IL Y A 3 ANS ET DEMI, NOUS AVONS GARDÉ LA SURPRISE JUSQU’AU BOUT !

bébé in progress

Je termine avec cette photo parce que j’adore cette photo prise par mon N’amoureux lors de notre balade sur l’éléphant

Une réflexion sur “Ce bébé, sa petite sœur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *