Embarquement immédiat pour …. Notre récit de vacances !

Une fois n’est pas coutume, dans la famille Hibou, le maître mot des vacances s’appelle : IMPROVISATION.

Comme régulièrement, c’est à la dernière minute que nous avons fixé notre date de départ en vacances, notre trajet, et nos lieux d’hébergement. Bon pour 3 des 4 lieux d’hébergement, c’était la famille donc plus facile.

Je vous épargne qu’on a fait nos valises le lundi pour un départ le mardi (et la préparation du matos de camping aussi), qu’on a passé la contre-visite du contrôle technique à 12H le mardi pour un départ vers 15H (j’ai d’ailleurs eu peur que la voiture soit recalée, mais ouf !) et que je suis allée chez mon esthéticienne en début d’après-midi pendant que mon cher et tendre remplissait jouait à Tetris avec la voiture. Bref je vous le redit, nous ne sommes pas des pros de l’organisation. Loin de là !

Une fois la maison fermée, le chien confié à ma petite sœur (merci encore !), les 12 pipis de la mère et la fille faits, on a pris la route.

1ère étape :  Paris – sa banlieue.

Histoire de ne pas traverser la France d’un coup (ah je n’ai pas dit où on allait ? Bon bah lis la suite tu verras 😉 ) on a fait une pause de 3/4 jours sur Paris. Au programme, plein plein de choses, je voulais visiter Paris, les musées, les parcs, faire des expos pour les enfants, visiter des petites boutiques trop mignonnes, qu’on ne voit jamais à Nantes. Et puis au final, ben rien de tout ça. Un tour à Primark, 2/3 achats chez Hema, une belle balade dans un petit parc près de notre lieu de résidence, du manège, des sushis. On a profité de Paris différemment, on a profité de la famille, des neveux, on a respecté le rythme des loulous, on a pris le temps. Et c’était bien ! De toute façon il n’y a pas a dire, pour visiter Paris, rien ne vaut d’être à Paris, intra muros. Nous étions trop loin (et pourtant si près)… Mais nous avons bien profité de ce qui était à proximité et c’était chouette !



 

2ème étape : Vittel – les Vosges.

C’était à la base la première destination de nos vacances, et puis on a fait des changements pour n’y arriver qu’en deuxième partie de voyage, c’était moins long que de faire Nantes-Vittel d’un coup. Après être venus aux vacances de février, on voulait voir le coin en été. Réputée pour être une ville de curistes, Vittel est très agréable, mais je préfère Nantes. Au programme, repos, balades, visite de la Cité des Paysages de Sion, tour en bateau sur le Lac de Gérardmer, dégustation d’eaux (ah ah coucou la « teampopoches » d’eau !). Au menu, Hépar, Vittel et Contrex ! Les 3 sources sont quasiment voisines ! Ça tombait à pique avec ma cure d’Hépar (mais je t’en reparlerai !), une drôle de coïncidence. J’ai aussi profité de mon séjour dans les Vosges pour aller voir une maman-porteuse-future mariée-ass mat-collectionneuse d’écharpes, ceux qui me suivent sur Instagram (et qui la suive) reconnaîtront (future) Madame E., son chéri N. et leurs deux Princesses !
Cette petite semaine était top, à se reposer tranquillement, une espèce de cure de sommeil, de famille.


Ce diaporama nécessite JavaScript.

3ème étape : Strasbourg – et l’Allemagne.

Enfin les vacances à 3 ! On plante la tente dans un camping près de Strasbourg, et on se retrouve en famille, dans notre bubulle. 3ème année de camping pour notre Miss (la première fois elle avait moins de 2 mois). Elle aime ça autant que ses parents, sauvés !

On profite d’être dans la région pour visiter. Je ne pense pas qu’on traversera la France tous les 4 matins pour visiter l’Alsace. On passe même une journée complète au Parc du Petit Prince, un joli parc d’attractions, à partir de 2 ans, qui se situe a environ 1H de Strasbourg. Mais reste par ici, quelque chose me dit qu’un article pourrait bientôt être très intéressant 😉 ! [ Edit vous retrouverez l’article ici  !]

PicMonkey Collage.png

On fait aussi les larves au camping, en profitant du plan d’eau, et des toboggans. Pas de comptes à rendre à personne, liberté. On est bien !
Le dimanche soir, on se motive (après notre journée larve justement) pour aller voir les illuminations à Strasbourg. C’est à 22H15, juste à la nuit tombée, c’est parfait.
Au tout début nous voulions visiter Strasbourg, dîner sur place, puis voir les illuminations. Finalement nous avons mangé tard au camping, nous sommes partis tard, juste pour voir les illuminations, et nous sommes revenus visiter Strasbourg le lendemain.

Cette coupure nous a permis de bien profiter des illuminations (sans êtres crevés d’une journée de marche dans les rues Strasbourgeoises). Et le lendemain nous avons pu profiter de Strasbourg de jour, avec aucune obligation de durée pour attendre les illuminations.
Lors de notre visite du centre-ville de Strasbourg, nous avons pu observer les maisons à colombages, manger une choucroute (en plein mois d’août sous une chaleur étouffante oui-oui !), acheter une cigogne pour notre Miss, jouer avec les jets d’eau sur la place de la Cathédrale, une belle journée !

Pour notre dernier jour avant le départ nous avons passé la frontière. Minie visite de Durbarch, un village Allemand très joli, un peu de shopping à Offenburg, mais pas très enthousiasmés par l’aspect général de la ville, nous sommes rentrés en France. Le bio est vraiment moins cher, plus accessible ! On trouve des trucs sympas !

Le mercredi c’est le départ. On plie la tente, on repasse manger à Vittel et direction l’étape numéro 4 !


4ème étape : Sens – l’Yonne et la fiesta !

Dans notre périple, c’était la seule date « imposée« . Une fête de famille, les 60 ans de ma tante, avec une date fixée depuis au moins 6 mois ! Nous savions qu’il fallait être au 15 août chez elle. C’était une base pour nos vacances, nous avons articulé notre voyage autour.
Au programme ? Farniente encore. Camping encore. Famille encore (la mienne cette fois ! Je ne sais pas si c’est mieux !). On a retrouvé notre gros Toutou d’amour pour le plus grand plaisir de Miss Hibou ! On en a profité pour aller visiter Guédelon tous les 3, avec ma petite soeur et le chien (oui Guédelon accepte les chiens, c’est bon à savoir !). Je n’y avais pas remis les pieds depuis des années et cela a bien changé. Il faut savoir que c’est un chantier de construction d’un château fort comme au XIIIème siècle (avec les mêmes méthodes ! sans outils récents, sans informatique …). Il y a beaucoup de bénévoles, et le chantier avance au rythme de l’époque ! C’est vraiment super de l’avoir revu, je trouve qu’il a beaucoup changé !
Il y avait aussi des illuminations comme à Strasbourg, malheureusement nous n’avons pas pu y aller. Il faut dire que nous mangions tous les soirs tard c’était un peu compliqué !
Revoir tous mes cousins, mes oncles et tantes, c’était vraiment un super week-end !

En bref, c’était des grandes vacances très famille, avec peu de prise de tête niveau organisation, avec un budget mini mais en se faisant plaisir quand même et une découverte d’un coin de France quasi inconnu pour nous !

Et chez vous c’était comment les vacances ? C’était où ? Quel type d’hébergement ? En famille ? Avec des amis ?

8 thoughts on “Embarquement immédiat pour …. Notre récit de vacances !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *